La kinésithérapie est une spécialité paramédicale qui a pour objectif fondamental la rééducation, la mobilité, l’endurance et le renforcement musculaires des patients par des gestes manuels et des instruments (vibrations, ultrasons, etc.). Elle est une pratique qui s’applique aux articulations ainsi qu’à la respiration.

Elle est utilisée pour lutter contre les effets d’un traumatisme ou une opération. La kinésithérapie peut être également employée pour prévenir les éventuelles blessures. Le spécialiste de la kinésithérapie est appelé kinésithérapeute. Mais, quand est-ce que vous pouvez consulter un kinésithérapeute ? On vous en parle dans cet article.

La consultation d’un kinésithérapeute

Tout d’abord, pour profiter des soins d’un kinésithérapeute, une prescription médicale est nécessaire. Elle peut être délivrée par un chirurgien ou votre médecin traitant. Il existe plusieurs cas pour lesquels vous pourrez avoir besoin de consulter un kinésithérapeute :

  •  Une fracture ;
  •  Une rééducation à cause d’une entorse ;
  •  Un AVC (accident vasculaire cérébral) ;
  •  Des troubles moteurs et neurologiques.

Grâce aux soins d’un kinésithérapeute, vous pouvez vous remettre d’une scoliose, de rhumatismes, d’une lombalgie et d’arthrose.
En outre, après l’accouchement, les femmes peuvent consulter un kinésithérapeute pour faciliter leur rééducation périnéale. Le spécialiste peut également intervenir en cas de troubles respiratoires aussi bien chez les adultes que chez les bébés.

En outre, le kinésithérapeute a la capacité de jouer un rôle déterminant dans l’amélioration des troubles de l’équilibre et du mouvement. Si vous habitez Paris, plus précisément dans le 17e, vous pouvez contacter un kinésithérapeute sur kine-europe.com. Ce site est en effet celui du cabinet Kiné Europe. Outre la kinésithérapie, vous pouvez toujours faire un tour sur cette plateforme pour consulter un professionnel pour profiter des soins dans les domaines suivants :

  • l’orthopédie ;
  • la kinésithérapie du sport ;
  • la rhumatologie ;
  • la physiothérapie antalgique.

Il faut noter que plusieurs kinésithérapeutes cumulent une double compétence d’ostéopathe. C’est une discipline qui donne l’opportunité d’agir sur les divers troubles fonctionnels. Cependant, si vous devez consulter un ostéopathe, assurez-vous qu’il est diplômé.

Dans la pratique, le kinésithérapeute adapte ses traitements et ses techniques aux besoins des patients pour stimuler et favoriser les régions altérées ou rééduquer quelques parties du corps. Pour y parvenir, il définit le ou les moyens spécifiques indispensables pour traiter au mieux ses patients. Massages, relaxation, contentions, balnéothérapie et courant électrique sont des exemples des moyens utilisés par le kinésithérapeute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici